Ycare et Axelle Red : découvrez «D’autres que nous»

Découvrez le clip du titre «D’autres que nous», fruit de la collaboration entre Ycare et Axelle Red !

Après 3 albums studio, un album live, Ycare navigue depuis maintenant 10 ans entre pop et chanson française, écrivant tantôt pour lui, tantôt pour les autres (Zaz, Nolwenn Leroy, Kids United, Joyce Jonathan, Amel Bent, Garou, Lilian Renaud, Arcadian, Patrick Fiori, Charlie Boisseau, et même... Mireille Mathieu). Cette année, Ycare nous livre un nouvel album de compositions bien plus qu’intime, comme il sait si bien le faire: Adieu je t’aime. il se met à nu et semble faire table rase du passé en signant d’un point final une oeuvre qui marque paradoxalement un renouveau dans sa carrière. Ycare s’est entouré pour la réalisation de Matthieu Mendès(Kendji Girac, M Pokora...) sur la majorité des titres de son album mais également Renaud Rebillaud (Maitre Gims, Black M, Louane...) sur le morceau Adieu je t’aime. On retrouve la jeune et talentueuse Hoshi sur le titre A qui la faute, unique duo de l’album où les deux artistes échangent une joute oratoire puissamment orchestrée.

Et pourtant, Ycare a décidé de défendre un de ces morceaux, intitulé D'autres que nous (14 Boulevard Saint-Michel), en duo avec la chanteuse belge Axelle Red. Ensemble, ils reprennent les chansons de l'ancien pensionnaire de la Nouvelle Star: «D'autres que nous / Feront l'amour sous ces fenêtres / D'autres que nous vivront de longues nuits de fêtes / D'autres que nous / Feront la guerre ou bien peut-être s'aimeront ils pour toujours? / D'autres comme nous feront pareil / 14 boulevard Saint Michel»

Son signe distinctif réside dans la précision des sentiments qu’il parvient à dépeindre. En effet, décrivant généralement des histoires personnelles sur les thèmes de l’amour, de la mélancolie des jours passés, de l’ombre et de la lumière, il réussit à manier le clair-obscur avec brio dans des autoportraits léchés.
De son côté, Axelle, qui a vendu plus de cinq millions de disques dans le monde, a fait son retour en 2018 avec l'album Exil. Ce nouvel opus a déjà été introduit par le titre Who’s Gonna Help You, chanté en français et en anglais. Axelle y fait la chronique d’une histoire d’amour qui sa pris fin "une nuit en juillet"... Exil se compose de dix autres pistes, majoritairement interprétées en français, sur des thèmes volontiers féministes. Pour cet opus, Axelle est partie à Memphis, Nashville et Los Angeles. Dans cette dernière ville, elle a trouvé un nouveau souffle. À Laurel Canyon, elle a travaillé avec Dave Stewart, mais aussi avec des producteurs qui dominent les charts depuis une dizaine d’années. 

De grands noms côtoient en effet celui d’Axelle sur Exil. Elle a d’ailleurs un passé commun avec deux d’entre eux : Albert Hammond et Shelly Peiken ont participé il y a exactement 25 ans à l’un de ses plus grands succès sur son premier album, le classique Sensualité. Albert Hammond, auteur d’une trentaine de tubes mondiaux, pour lesquels Whitney Houston et Tina Turner, notamment, lui seront éternellement reconnaissantes, avait déjà retravaillé avec Axelle depuis, puisqu’ils partagent quelques crédits pour certains morceaux de Rouge Ardent.

Découvrez sans plus attendre le clip du titre D'autres que nous, interprété par Ycare et Axelle Red.

Commentaires