«Valerian», deuxième meilleur démarrage de l'année

Le dernier film de Luc Besson, inspiré de la bande dessinée de Christin et Mézières, signe le deuxième meilleur démarrage de l'année derrière «Moi, Moche et Méchant 3».

Le film plus cher de l'histoire du cinéma français affiche 5.306 entrées dans 27 salles, derrière Moi, moche et méchant 3, qui avait réalisé 7.359 entrées dans les mêmes circonstances, selon les chiffres du cabinet Comscore fournis par CBO Box-Office.

Ce démarrage est aussi plus lent que celui qu'avait connu le blockbuster Lucy avec 6.359 entrées dans 25 salles, rappelle Le Film français.

Le dernier opus de Luc Besson inspiré de la bande dessinée de Christin et Mézières a eu un démarrage difficile aux Etats-Unis la semaine dernière avec 17 millions de dollars de recettes seulement pour son premier week-end, arrivant à la cinquième place du classement.

Le succès de ce film d'un budget de 180 millions est crucial pour la société de production de Luc BessonEuropacorp, qui a affiché une perte nette de 120 millions d'euros pour son dernier exercice. Le titre Europacorp, qui avait perdu plus de 8% lundi à la Bourse de Paris, a regagné du terrain mercredi en clôturant en hausse de 4,87% à 3,66 euros.

Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d'agents spatio-temporels chargés de maintenir l'ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha - une métropole en constante expansion où des espèces venues de l'univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Un mystère se cache au cœur d'Alpha, une force obscure qui menace l'existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir engager une course contre la montre pour identifier la terrible menace et sauvegarder non seulement Alpha, mais l'avenir de l'univers.

RFM.fr avec AFP.