Stromae se confie sur sa maladie: «Je perds complètement la boule»

Stromae, tombé malade en 2015 à cause d’un traitement anti-paludisme, a confié avoir récemment été hospitalisé. Le chanteur avoue également avoir perdu toute envie de chanter.

L’état de santé du chanteur Stromae ne semble pas s’améliorer. Depuis le mois de juin 2015, l’interprète de Papoutai souffre d’effets secondaires sérieux d’un traitement préventif contre le paludisme. Un état de santé qui l’avait contraint d’annuler une partie de sa tournée mondiale. 

A l’occasion d’une interview croisée avec Karl  Lagerfeld pour Libération, le chanteur confie avoir récemment fait une rechute, provoquant une nouvelle hospitalisation: «J’ai fait une réaction au Lariam, un antipaludique, super super grave» explique-t-il au quotidien avant d’ajouter: «J’ai fait une décompensation psychique. Je perds la boule complètement. C'est vraiment pas chouette. J'ai fait une rechute, il n'y a pas longtemps. Alors, je ne m'impose pas d'horaires compliqués».

Dans ces conditions, hors de question de remonter sur scène pour l’artiste belge: «J’ai aimé, mais plus maintenant. J’en ai fait trop : 210 en deux ans. C’était trop». Pire, ses chansons: «Je n'ai plus trop envie de les chanter». Actuellement, pour lui: «le plus important aujourd'hui, c'est que je sois bien avec moi-même». 

S’il n’a pas sorti de nouvel album depuis 2013, Stromaé continue à surfer sur le succès critique et commercial de son dernier album Racine carrée. Souvenez-vous, le chanteur belge s’est fait remarquer grâce à la publication de plusieurs tubes à l’instar de Papoutai, Carmen ou encore Quand c’est ?. Et comme si cela ne suffisait pas, il a réussi le pari de se produire dans la salle mythique du Madison Square Garden à New-York et a rassemblé pas moins de 120.000 spectateurs.

Commentaires