Star Wars: le journal du Vatican critique «Le Réveil de la Force»

Alors que le public et les médias internationaux applaudissent de concert le nouvel opus de la saga Star Wars, le journal du Vatican juge le film «confus et flou».

Un détracteur surprenant. S’il vient tout juste de rejoindre le club très fermé des films à avoir atteint le milliard de dollars de recettes, le charme du Réveil de la Force ne semble pas opérer sur tout le monde. Le journal du Vatican, l’Osservatore Romano, a littéralement détruit le nouvel opus de la saga Star Wars réalisé par J.J Abrams. En témoigne le nom de sa critique: «Confus et flou».

Nostalgique, la publication semble regretter la première trilogie et critique vivement le metteur en scène: «Le seul mérite du film de J.J. Abrams est de démontrer, par contraste, combien la direction des chapitres précédents était élégante, équilibrée mais aussi appropriée». Elle n’hésite d’ailleurs pas à faire des parallèles pour appuyer ses dires: «Le Réveil de la Force ressemble plus à un redémarrage qu'à une véritable suite. Pas un redémarrage de classe comme pouvait l'être le Batman de Christopher Nolan, mais une mise à jour qui s'est pliée à la mode du moment, pour un public plus habitué aux écrans d'ordinateur qu'aux salles de cinéma».

Cerise sur le gâteau, l'Osservatore Romano juge le nouveau méchant Kylo Ren «insipide» comme remplaçant de Dark Vador. Le rédacteur de l’article affirme même que la conception du mal, représentée dans le film, est  maladroite et inachevée : «Dark Vador et Palpatine étaient deux des méchants les plus efficaces des films américains, capables de transmettre un véritable sens du mal. Une valeur qui manquait déjà dans la trilogie précédente. Mais, cette fois, le film veut aller plus loin et en faire trop dans l'obscurité. Le résultat est mauvais».

Découvrez la bande-annonce de Star Wars - Le Réveil de la Force !