«Rolling Thunder Revue», quand Scorsese s'amuse à raconter Dylan

Qu'arrive-t-il quand une légende vivante du cinéma, Martin Scorsese, veut raconter le mythe d'une légende vivante de la musique, Bob Dylan? Les deux complices s'amusent à mélanger fiction et réalité, sans que cela nuise au film en question, «Rolling Thunder Revue».

Après avoir consacré un premier documentaire baptisé No Direction Home en 2005 sur Bob Dylan, Martin Scorsese retente l’exercice.
Cette fois-ci, le réalisateur a décidé de se focaliser sur la tournée de 1975-76. Martin Scorsese replongera les spectateurs dans cette série de concerts durant laquelle Bob Dylan avait sillonné l’Amérique du Nord en compagnie des plus grands artistes de son temps. Le long-métrage se composera à la fois d’images d’archives et d’entretiens face caméra, dont celle du principale intéressé généralement bien discret : Bob Dylan en personne !

Autour de lui, un casting impressionnant: la reine du folk Joan Baez, le poète Beat Allen Ginsberg, Roger McGuinn exilé des Byrds, le guitariste Mick Ronson qui fait une infidélité à David Bowie, l'acteur et dramaturge Sam Shepard, chargé d'écrire un scénario d'un film qui sera tourné pendant l'aventure. Cet objet fourre-tout, long de 4 heures, intitulé Renaldo & Clara, seule réalisation de Dylan à ce jour, sortira en 1978 dans l'indifférence générale.

Le film sera disponible dès le 11 juin dans quelques cinémas, et le 12 juin sur Netflix.

Commentaires