Les sorties de la semaine du 2 octobre 2019

Découvrez les films à découvrir au cinéma cette semaine du 2 octobre 2019 !

Gemini Man

Tueur professionnel, Henry Brogan n'est plus très jeune. Alors qu'il s'apprête à prendre sa retraite, il est pris pour cible par un mystérieux et jeune agent qui semble prédire ses moindres faits et gestes. Ce dernier n'est autre que son propre clone, 25 ans plus jeune que lui, prêt à tout pour l'assassiner.

De Ang Lee

J'irai où tu iras

Vali et Mina sont soeurs et pourtant tout les oppose. Si l'une s'est lancée dans la chanson en tant que choriste, l'autre a décidé de continuer ses études pour devenir thérapeute. Leur père va avoir l'idée de les réunir le temps d'un week-end. Alors que Vali a décroché une audition à Paris pour faire partie des choristes de Céline Dion, c'est Mina qui l'y emmènera. L'occasion pour les deux jeunes femmes de se dévoiler l'une à l'autre.
De Géraldine Nakache

Alice et le maire

Après 30 ans de vie politique, le maire de Lyon, Paul Théraneau, est à court d'idées. Pour l'aider, une jeune et brillante philosophe du nom d'Alice Heimann est engagée. Pourtant, alors qu'un dialogue se noue entre le maire et la jeune philosophe, ce rapprochement n'est pas forcément bien perçu. 

De Nicolas Pariser

Vous êtes jeunes, vous êtes beaux

Les jours de Lucius sont comptés. C'est pourquoi à 73 ans, l'homme va accepter une étrange proposition après avoir rencontrer Lahire : celle de participer à des combats de boxe clandestins entre seniors. A force, Lucius prend goût à cet argent facile et à ce milieu si étrange. Une nouvelle aventure qui va complètement bouleverser sa vie et celle de Mona, la seule personne dont il est vraiment proche.

De Franchin Don

Le Regard de Charles

Des heures et des heures de pellicules... De 1948 à 1982, Charles Aznavour ne cessera de filmer sa vie, ses amis, ses amours et ses emmerdes avec sa première caméra offerte par l'une des plus grandes chanteuses françaises, Edith Piaf. Des années plus tard, ce film arrive comme un hommage à l'icône de la musique française pour le premier anniversaire de sa mort.

De Marc Di Domenico

Commentaires