Les 10 groupes internationaux des années 90

RFM a compilé pour vous 10 groupes internationaux qui ont marqué les années 90.

Une nouvelle ère. Les années 90 ont incontestablement marqué un tournant dans le paysage musical. Le grunge fait une entrée fracassante avec Nirvana comme porte-drapeau, le rock alternatif se popularise et la scène anglaise se réinvente avec le mouvement britpop. Un éclectisme des styles musicaux sans précédent qui a permis à des groupes de se faire un nom et à d’autres de s’imposer.

Oasis
S’il y a bien un groupe qui caractérise les années 90, c’est bien celui des frères Gallagher. Noël à la composition et Liam au chant, voilà la recette pour devenir la référence britpop de la décennie. Si leur premier album Definitely Maybe est déjà considéré comme culte à sa sortie en 1993, Oasis atteint les sommets avec (What’s the story) Morning Glory et son tube Wonderwall. Une chanson intergénérationnelle à l’instant du titre Imagine d’un certain John Lennon.

Blur
Si le groupe de Damon Albarn est connu pour sa rivalité légendaire avec Oasis, Blur fait figure reste un des groupes emblématiques de la scène britannique. En témoigne les pépites pop de son troisième effort studio Parklife, telles que Girls & Boys, Parklife et  End of a Century.

The Cramberries
Si le début des Irlandais ne retient pas l’attention générale en 1993, impossible d’avoir traversé la décennie sans avoir entendu le single Zombie. Titre mythique issu de l’album Need to Argue, sorti en 1996, ce morceau  contestataire dénonce le conflit nord-irlandais. Il demeure encore à ce jour le plus gros succès des Cramberries.

Nirvana
Au début des années 90, le groupe atteint une notoriété planétaire avec, notamment, la sortie de son album Nevermind en 1991. Kurt Cobain et sa bande réussissent avec brio à séduire le grand public avec un style nerveux et énergique, comme le prouve le destin qu’a connu Smells like teen spirit.

R.E.M
Après le succès de Out Of Time et de son tube Losing My Religion, le groupe continue sa route vers la gloire avec Automatic for the people et plusieurs titres cultes: l’hommage à Andy Kaufmann Man on the Moon et la ballade cultissime Everybody Hurts.

U2
Quatre ans après The Joshua Tree et sa batterie de succès, U2 récidive avec l’excellence en publiant Achung Baby en 1991. La chanson One devient avec le temps la chanson la plus célèbre de U2.

No Doubt
Avant de connaître le succès en solo, Gwen Stefani devient l’une des chanteuses rock emblématiques des années 1990 au sein de la formation No Doubt. Le groupe américain se fait d’abord un nom par le charisme magnétique de son leader féminin en concert avant de connaître la consécration mondiale grâce à Tragic Kingdom et le tube Don’t Speak.

Scorpions
Avant de connaître un déclin médiatique dans les années 90, le groupe allemand se hisse à la tête des ventes de 11 pays grâce à la chanson Wind of change. Un titre connu comme un des symboles de la réunification de l’Allemagne à la fin du rideau de fer.

Daft Punk
Le duo casqué le plus connu de l’électro française est un des groupes français qui s’exportent le mieux à l’étranger. En 1997, ils publient leur premier album Homework. Les tubes Around the world et Da Funk permet à Daft Punk de rencontrer le succès et d’embrasser une carrière internationale.

The Cardigans
Le groupe suédois atteint la reconnaissance grâce à Lovefool, chanson extraite de leur deuxième album en 1996. Le morceau est sélectionné pour figurer dans la bande originale du film Roméo + Juliette de Baz Luhrmann.

Commentaires