Léonardo DiCaprio décroche (enfin) le premier Oscar de sa carrière

L'acteur a été récompensé pour son interprétation d'un trappeur en quête de vengeance dans «The Revenant».

Une des plus grosses erreurs du cinéma a été réparée. Leonardo DiCaprio, l’une des plus grandes stars d’Hollywood, a reçu son premier Oscar dimanche pour son interprétation d’un trappeur en quête de vengeance dans The Revenant. L’acteur de 41 ans, qui a décrit ce tournage dans le Grand Nord canadien et la Patagonie comme l’une des plus difficiles expériences de sa carrière, était grand favori. Il a reçu une ovation au Dolby Theatre et a appelé à agir contre «le changement climatique, qui est réel et se passe maintenant».

Carton presque plein pour The Revenant

Outre DiCaprio, sacré meilleur acteur, The Revenant a raflé deux autres statuettes. Le cinéaste mexicain Alejandro Iñarritu est entré dimanche dans la légende d’Hollywood en recevant l’Oscar du meilleur réalisateur pour la deuxième année consécutive. Le Mexicain, qui avait déjà été sacré l’an dernier pour Birdman, est le troisième réalisateur de l’Histoire à gagner deux fois de suite ce prix, après John Ford (1941 et 1942) et Joseph L. Mankiewicz (1950 et 1951).

Enfin, Emmanuel Lubezki fait encore mieux qu'Iñarritu : passe de trois pour le maître mexicain de la lumière et du plan-séquence, devenu dimanche grâce à The Revenant le premier directeur de la photographie à obtenir trois Oscars consécutifs. L'Oscar du meilleur film a cependant échappé à The Revenant.

Voici le palmarès de la 88ème cérémonie des Oscars :

Meilleur film: Spotlight de Tom McCarthy
Meilleur réalisateur: Alejandro Gonzalez Inarritu pour The Revenant
Meilleur acteur: Leonardo DiCaprio dans The Revenant
Meilleure actrice: Brie Larson dans Room
Meilleur acteur dans un second rôle: Mark Rylance pour Le Pont des espions
Meilleure actrice dans un second rôle: Alicia Vikander dans The Danish Girl
Meilleur scénario original: Josh Singer et Tom McCarthy pour Spotlight
Meilleur scénario adapté: Charles Randolph et Adam McKay pour The Big Short : le casse du siècle
Meilleur film étranger: Le Fils de Saul de László Nemes (Hongrie)
Meilleur film d’animation: Vice-versa de Pete Docter et Jonas Rivera
Meilleur documentaire: Amy de Asif Kapadia
Meilleure photographie: Emmanuel Lubezki pour The Revenant.
Meilleur montage: Margaret Sixel pour Mad Max: Fury Road
Meilleurs décors: Colin Gibson et Lisa Thompson pour Mad Max: Fury Road
Meilleure création de costumes: Jenny Beavan pour Mad Max: Fury Road
Meilleurs maquillages et coiffures: Lesley Vanderwalt, Elka Wardega et Damian Martin pour Mad Max: Fury Road
Meilleur montage sonore: Mark A. Mangini et David White pour Mad Max: Fury Road
Meilleur mixage de son: Chris Jenkins, Gregg Rudloff et Ben Osmo pour Mad Max: Fury Road
Meilleurs effets visuels: Mark Williams Ardington, Sara Bennett, Paul Norris, Andrew Whitehurst pour Ex Machina
Meilleure chanson originale: Jimmy Napes et Sam Smith pour Writing’s on the Wall dans 007 Spectre
Meilleure musique de film: Ennio Morricone pour Les Huit Salopards
Meilleur court métrage de fiction: Stutterer, de Serena Armitage et Benjamin Cleary
Meilleur court métrage d’animation: Bear Story de Pato Escala Pierart et Gabriel Osorio Vargas
Meilleur court métrage documentaire: A Girl in the River : The Price of Forgiveness de Sharmeen Obaid-Chinoy