Joyce Jonathan, rédactrice en chef de RFM.fr : son album (1/5)

Joyce Jonathan prend les commandes de RFM.fr pour une semaine ! Au programme, une interview fleuve sur son album, ses collaborations, son utilisation des réseaux sociaux, sa tournée à venir ou encore ses goûts personnels.

Joyce Jonathan prend la tête du site de RFM ! La chanteuse, qui vient de publier son 3ème studio Une place pour moi, sera la rédactrice en chef de RFM. fr toute la semaine ! A cette occasion, elle nous a accordé une interview sur différentes thématiques que nous diffuserons jusqu’au vendredi 27 mai.

Pour commencer sa première semaine à la tête du site, Joyce Jonathan nous a parlé dudit album et notamment du processus de création qui a duré près de 3 ans: «J’écris des chansons tout le temps. Je pense que 3 ans c’est le temps qu’il me fallait pour avoir le temps de faire la promo de l’album, les concerts liés à ce disque-là. Après, j’ai fait un an et demi de tournée. Le temps de me poser, de vivre des choses et des raconter... C’est ce qui fait que j’ai cette cadence-là».

Pour ce troisième opus studio, la jeune femme de 26 ans a décidé d'aborder un thème qui lui est cher, celui de trouver sa place. Et quand on lui demande si elle se sentait illégitime dans le milieu de la musique, elle répond: «Quand j’ai sorti mon premier album, j’avais 20 ans. Je me retrouvais sur des plateaux de télévision avec des personnes qui font ce métier depuis plusieurs années comme Patrick Bruel ou Pascal Obispo. C’est dur de s’imposer et d’avoir de la crédibilité dans leurs yeux», a-t-elle déclaré avant d'ajouter: «Maintenant, je n’ai plus cette sensation de débarquer. Je ne sais pas si j’ai fait mes preuves, mais au bout du 3ème album, je ne me dis plus que c’est un hasard».

Et pour cause, Joyce Jonathan a décidé d'assumer ses choix et même de les revendiquer. Ainsi, la quasi-totalité de ses chansons sont habillées d'un orchestre de 17 cordes. L'interprète de Sans toi nous en dit davantage: «J’ai toujours eu peur d’ajouter plusieurs instruments, j’avais peur qu’on ne reconnaisse plus la chanson avec les arrangements. J’ai pris confiance de ça avec le 3ème album. Le premier était autour de la guitare  et j’ai d’ailleurs travaillé avec Louis Bertignac pour ça.Le deuxième avait plus d’arrangements et pour le troisième je me suis donné plus de liberté».

Découvrez Joyce Jonathan parler de son album !

Commentaires