Johnny Hallyday : la carrière de l’artiste en 10 chansons !

50 albums studios, 29 albums live, plus de 1000 chansons, 110 millions de disques vendus... Les chansons de Johnny Hallyday travers les époques et les décennies en s’adaptant à la musique de son temps. Retour sur 10 tubes qui ont marqué la carrière de la légende du rock français !

T’aimer follement (1960)

Il s’agit d’une chanson interprétée respectivement par Johnny Hallyday et Dalida en 1960. T’aimer follement est la première chanson enregistrée et commercialisée par Johnny. S’il pensait n’avoir aucune chance contre Dalida, ce premier disque s’est écoulé à plus de 100.000 exemplaires en quelques jours et restera en première place des charts pendant 4 semaines (et 17 semaines dans le Top10.

Le Pénitencier (1964)

Il s’agit d’une adaptation française du titre The House of the Rising Sun du groupe américain The Animals. Si la musique est similaire à la version originale, le texte à quant à lui été entièrement revisité, évoquant l’incarcération d’une jeune homme sur lequel les portes se referment. Le Pénitencier est une des chansons les plus emblématiques de la carrière de Johnny.

J’ai oublié de vivre (1970)

Première collaboration avec l’auteur-compositeur Pierre Billon, J’ai oublié de vivre. Si le titre est un des tubes de son album C’est la vie, Johnny a confié «s’ennuyer» en chantant la chanson sur scène dans un entretien de 2014 : «Il y a des chansons qui font que ça ne vous inspire pas. C’est très joli en disque parce que le texte est joli et puis sur scène c’est un peu gnangnan».

Requiem pour un fou (1976)

Deux jours seulement après la sortie du disque, Requiem pour un fou est propulsé au sommet du hit-parade, où il y restera 4 semaines, et devient rapidement disque d'or.

Gabrielle (1976)

Gabrielle est une adaptation du titre The King is dead (1972) de Tony Cole. Troisième extrait de l’album Derrière l’amour, Gabrielle restera classée pendant 11 semaines dans le top 10, dont 3 à la première place. La chanson est une des chansons emblématiques de Johnny.

Derrière l’amour   (1976)

Premier extrait de l’album éponyme, Derrière l’amour est tout simplement le plus grand hit de Johnny Hallyday des années 70. La chanson contribuera énormément à élargir le public du chanteur.

Je suis né dans la rue (1969)

Grand classique du répertoire de Johnny Hallyday, Je suis né dans la rue est joué systématiquement fin de concert jusqu’en 1971.  Année où Hallyday donne un nouveau spectacle au Palais des sports de Paris, qui commence là où le précédent c'est achevé. Je suis né dans la rue est alors, jusqu'à l'été 1974, systématiquement joué en introduction.

Que je t’aime (1969)

Diffusé en 45 tours en juin 1969, Que je t'aime est célèbre pour avoir déclenché des crises d'hystérie et de nombreux évanouissements de fans lors de concerts

Je te promets (1986)

Un titre signé Jean-Jacques Goldman, alors parolier de Johnny Hallyday avec Michel Berger.

Allumer le feu (1998)

Énorme succès commercial, la chanson "Allumer le feu <em", présent sur le 81ème album de la rockstar, a été écrite par la chanteuse Zazie et composée par Pascal Obispo et Pierre Jaconelli. Allumer le feu se classe à la 8e place, demeure deux semaines dans le top 10 et dix-sept dans le top 100.