Beyoncé, star du concert pour le centenaire de la naissance de Nelson Mandela

Ce concert s'inscrivait également dans le cadre d'une campagne à éradiquer la pauvreté et la malnutrition infantile et à améliorer l'égalité entre les sexes.

La superstar de la chanson américaine Beyoncé était la tête d'affiche dimanche d'un concert à Johannesburg où d'autres vedettes comme Ed Sheeran, Jay-Z, Pharrell Williams et Usher ont également rendu hommage à Nelson Mandela. Ce concert était le point culminant d'une série d'évènements organisés pour le centenaire de la naissance, le 18 juillet 1918, de Nelson Mandela, figure historique de la lutte contre l'apartheid. Il s'inscrivait aussi dans le cadre d'une campagne destinée à éradiquer la pauvreté et la malnutrition infantile et à améliorer l'égalité entre les sexes.

Beyoncé a interprété plusieurs de ses titres phares et a également chanté en duo avec Ed Sheeran au stade de Johannesburg, qui peut accueillir 94.736 personnes.

Des milliers de fans, dont beaucoup avaient obtenu des billets gratuits en récompense de leur engagement militant, se sont rendus au stade plusieurs heures avant le début du concert. Outre une brochette de stars mondiales, dans laquelle figurait également Chris Martin, du groupe Coldplay, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a accueilli ses homologues Nana Akufo-Addo (Ghana), Paul Kagame (Rwanda) et Julius Maada Bio (Sierra Leone).

Pharell Williams a reçu un accueil enthousiaste pour son interprétation de Get Lucky, de nombreux spectateurs brandissant leurs téléphones et dansant avec exubérance.

La foule a également réagi avec émotion lorsque Beyoncé, vêtue d'une robe rose et rouge, a rendu hommage à Nelson Mandela et a entonné l'un de ses titres phares, XO.

Commentaires