Anne Sila se confie sur son premier album «Amazing Problem»

La chanteuse s’est confiée sur son premier album, «Amazing Problem», à paraître le 29 avril prochain.

C’est le grand saut pour Anne Sila ! Celle que les Français ont découverte dans  la saison 4 de The Voice sortira son premier album Amazing Problem le 29 avril prochain.  Formation classique, musicologie, découverte du jazz, groupes et concepts, départ à New-York... Il y a en Anne Sila une soif d'intensité, un besoin d’excellence, qu’il est difficile de faire rentrer dans une case.

La jeune femme s’est d’ailleurs confiée au micro de RFM sur son parcours avant de connaître la notoriété avec The Voice: «J’ai commencé par le violoncelle classique quand j’étais enfant et ensuite je me suis intéressée au jazz. Comme j’étais fan de musique pop, j’ai commencé à écrire des chansons et à me demander si je voulais faire ça comme métier. C’est là qu’on m’a contacté pour faire The Voice», a-t-elle confié avant d’ajouter: «Comme je n’avais pas la télé, j’ai eu peur d’être formaté. Finalement, j’ai accepté».

Et quand on lui demande ce qu’elle a retenu de l’aventure, elle répond: «L’adrénaline constante que l’on peut vivre en direct à la télévision quand autant de monde nous regarde. C’était aussi une expérience humaine incroyable, j’ai rencontré du monde, je me suis fait beaucoup d’amis. Un lien s’est fait avec le public, c’est ça qui est agréable».

Anne Sila a d’ailleurs dévoilé au public un premier single au mois de janvier dernier, Le monde tourne sans toi. Une chanson qui ne date pas d’hier: «J’ai commencé à l’écrire avant l’aventure The Voice et je l’ai terminé après les directs. J’écris beaucoup de chansons sur le vif, et ça parle notamment d’amour parce que j’ai l’impression qui c’est ça qui fait avancer dans la vie». Est-ce que ce single donnera le ton de ce premier opus? Elle répond: «Le son sera un petit peu le même, mais j’ai pas mal cultivé le contraste dans cet album. Il y a des chansons très intimistes, avec une instrumentation très légère, et à côté de ça il y a de grosses productions américaines où j’ai chanté de manière plus extravagante».

Découvrez l'interview d'Anne Sila au micro de RFM.fr

Commentaires