AC/DC : Cliff Williams jette l’éponge à son tour !

© Getty Images

Le bassiste du groupe australo-britannique va bientôt prendre sa retraite. Un départ qui s’ajoute à ceux de trois autres membres historiques.

C’est une véritable hécatombe pour AC/DC. Le mythique groupe de hard rock, fondé à Sydney en 1973, est un train de perdre un à un ses membres historiques. Après le chanteur Brian Johnson, atteint de surdité, l’abandon du fondateur et guitariste Malcolm Young et le renvoi de Phil Rudd en raison de ses ennuis avec la justice, c’est au tour de Cliff Williams de jeter l’éponge.

«Cela fait 40 ans que je connais ça (la vie au sein d’AC/DC, ndlr), mais après cette tournée (effectuée en ce moment avec Axl Rose, ndlr) j’arrête les tournées et les enregistrements», a-t-il confié. Et d’ajouter: «Perdre Malcolm, l’histoire avec Phil et maintenant Brian … ça change l’animal. Je sens au plus profond de moi que c’est le bon choix».

Pour le reste de la tournée Rock or Bust Tour, qui se poursuit en ce moment, AC/DC a remplacé Brian Johnson par Axl Rose, le chanteur de Gun N Roses. Le groupe, ou plutôt ce qu’il en reste, sera en Amérique du nord du 27 août au 20 septembre prochain. Ils iront de Greensboro à Philadelphie, en passant par Atlanta et New York.

Expliquant sa décision au Gulfshore Life, Cliff Williams en a profité pour revenir sur ses premières tournées avec AD/DC, plutôt folkloriques : «Notre premier tour bus était un vieux tas de ferraille conduit par un gars du sud sacrément en surpoids qui s’appelait lui-même ‘Jesse James’ … Il allumait la radio CB et s’annonçait à l’antenne avec le groupe ‘AC/DC venu d’Angleterre’ à tous ceux qui écoutaient. Il n’a jamais capté qu’on venait d’Australie, et même s’il avait su il aurait pensé que c’était en Angleterre».  

Commentaires